Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Réjanne globetrotteuse
  • : Venez découvrir ma passion et la réalisation de mes rêves: voyager un an en Asie ainsi que mes autres découvertes, telles que trekking et pèlerinage. Parcours, carnets de route, impressions, photos, conseils...
  • Contact

Recherche

9 août 2014 6 09 /08 /août /2014 21:34

 

Une chose qui nous a été dite à propos du Chemin de Compostelle, c'est qu'on va souvent nous demander pourquoi on marche jusqu'à Saint-Jacques de Compostelle. Alors comme il y a mille et une raison d'entreprendre une telle marche, faut-il se demander pourquoi?

 

Depuis l'adolescence j'ai toujours voulu faire ce pèlerinage jusqu'à Compostelle mais je ne m'étais jamais demandée pourquoi. Passionnée de voyage et d'aventure, et attirée par tout ce qui concerne la spiritualité, Compostelle et tout ce que ce chemin chargé de plus d'un millénaire d'histoire représente me fascine.

Un rêve c'est fait pour être réalisé.

Citation souvent répétée par notre ami Denis

Présentation de notre projet de Compostelle

Présentation de notre projet de Compostelle

Alors que je préparais avec Diane une présentation de notre projet de Compostelle pour afficher au bureau, je voulais inclure deux bulles qui seraient associées à notre photo et qui parleraient du but de notre marche. Voici donc ce que nous avons écrit:

Défi, revenir à l'essentiel de la vie: tout ce que nous avons besoin se trouve dans un sac à dos, rencontres, réaliser un rêve, souligner mon cinquantième anniversaire.

Diane

Quête spirituelle, prendre du recul et un temps pour moi, rêve depuis l'adolescence, rencontres, contact avec la nature, renouer avec mes racines.

Réjanne

En fait, je crois qu'il vaut mieux ne pas trop se poser de questions. À un moment donné, c'est comme si on se sentait appelé par le Chemin. Il y a mille et un signes qui se mettent sur notre route comme pour nous dire que c'est le temps de partir. C'est comme une évidence. On a juste envie de partir, un point c'est tout.

Puis, si on commence à se poser des questions, c'est alors que le mental embarque et que le doute pointe son nez. Ce qui va se traduire par des questions du genre: mais dans quoi je me suis embarquée? Quelle idée j'ai eu de vouloir marcher 65 jours d'affilé? 1530 km, Ben voyons donc! est-ce que c'est réaliste? Est-ce que je vais y arriver? Etc.

Alors quand j'ai une phase de doute, je prends un pas de recul vis à vis de moi-même et j'observe mon mental. Ces moments-la ne durent jamais bien longtemps car au fond de moi j'ai le désir profond et la conviction que peu importe si cela parait ridicule, irréaliste, inutile à mon mental, c'est ce que je veux et je vais l'accomplir.

Tout récemment, alors que je cherchais un document, c'est le texte du Dr Emmet Fox "La clé d'or" qui est tombé devant moi. Il m'a été offert par un ami il y a quelques années et j'avais un peu oublié cet excellent essai sur la pensée constructive. Et comme par hasard, cette lecture ne pouvait pas mieux tomber.

Je n'ai pas pu m'empêcher de sourir en lisant la prière de la foi qui se trouve sur la dernière page (voir photo ci-dessous) avec des mots tels que

Dieu marche près de moi et me guide le long du chemin

Hannah More Kohaus

Les mille et une raisons de faire Compostelle

Plus que 3 semaines avant le départ, et tous les doutes ont disparu. Ils ont été remplacés par l'excitation du départ de plus en plus imminent et par les milles et une petites choses qui doivent encore être complétées avant de partir.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Martine Jean 10/08/2014 05:13

Bon chemin.