Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Réjanne globetrotteuse
  • Réjanne globetrotteuse
  • : Venez découvrir ma passion et la réalisation de mes rêves: voyager un an en Asie ainsi que mes autres découvertes, telles que trekking et pèlerinage. Parcours, carnets de route, impressions, photos, conseils...
  • Contact

Recherche

9 avril 2017 7 09 /04 /avril /2017 16:43

Comme il a plu dans la nuit, le sentier est mouillé et même boueux par endroit mais il faut bien redescendre. Par bonheur, la vue est dégagée. On peut admirer le paysage des cerisiers en fleur avec la ville en contre-bas et la mer au loin. C'est magnifique.

Paysage magnifique en descendant après le temple 82
Paysage magnifique en descendant après le temple 82
Paysage magnifique en descendant après le temple 82
Paysage magnifique en descendant après le temple 82
Paysage magnifique en descendant après le temple 82
Paysage magnifique en descendant après le temple 82
Paysage magnifique en descendant après le temple 82
Paysage magnifique en descendant après le temple 82

Paysage magnifique en descendant après le temple 82

Masaru semble décidé à marcher avec nous encore aujourd'hui. Il est bien gentil et on penserait qu'avec lui, il sera plus facile de trouver notre chemin, puisqu'il est japonais. Et bien non, on va trouver le moyen de se perdre, non pas une fois mais plusieurs fois cette journée là! 

Temple 83
Temple 83
Temple 83
Temple 83
Temple 83

Temple 83

Je vis un moment de magie au temple 83, quand un henro se met à jouer d'un instrument fait de bambou devant le temple. Il n'y a presque personne et les quelques henro présents  écoutent ce son qui s'harmonise si bien avec notre environnement. Le temps s'est arrêté, tout est calme, même Ashu pour une fois ne semble pas pressé de repartir. J'ai chaleureusement remercié ce henro pour sa musique qui m'a profondément touché.

Temple 83 et 84 - Journée éprouvante!
Temple 83 et 84 - Journée éprouvante!
Temple 83 et 84 - Journée éprouvante!
Temple 83 et 84 - Journée éprouvante!

Une fois dans la ville, on longe un canal rempli de tortues. Je n'en ai jamais autant vu de ma vie. J'ai repéré sur la carte un restaurant udon. Notre ami japonais demande à un commerçant et il nous indique l'autre côté de la rue. Il s'avère que ce petit restaurant udon est très prisé. Même le Premier Ministre du Japon, dont la photo est affichée au-dessus de notre table y a mangé. Il est vrai que la soupe udon à 400 Y sera excellente.

 

On est perdu!
On est perdu!
On est perdu!

On est perdu!

C'est très certainement à partir du restaurant qu'on a du se tromper de route. Pourtant, on suivait les flèches rouges mais soudain plus rien mais comme on est en ville et Masaru a demandé plusieurs fois la direction, on ne s'inquiète pas. Une bonne partie du reste de la journée sera à marcher le long de la grande route. Ashu a pris son rythme de croisière et il marche loin devant moi avec Masaru et moi je traîne en arrière. La fatigue commence à me gagner.

On est à seulement quelques kms du temple 84 mais on prend la direction contraire. Pourtant on a même demandé à une femme et son garçon. On ne sait même plus ou on est sur la carte. La carte de Masaru est encore moins claire que la notre et surtout Masaru ne semble pas la comprendre non plus.

Il commence à faire chaud et humide, je suis loin derrière et décide de prendre une pause dans un parc. Masaru a fait demi-tour pour me retrouver. Il a laissé son sac plus haut et décide de porter mon sac. Il semble avoir tout décidé pour nous. Ashu me dit qu'il a réservé un hébergement pour nous trois. Il s'arrange avec une dame pour qu'on laisse nos sacs chez elle afin de faire l'aller et retour jusqu'au temple 84 avant la fermeture à 17h. 

Tout cela part d'une bonne intention mais je commence à resentir un certain malaise dans cette situation ou Masaru décide pour nous et nous impose son rythme de marche car il veut se dépêcher pour arriver à temps avant que le bureau des tampons et calligraphie ferme. Je suis extrêmement fatiguée et la côte en zigzag est interminable. Je n'ai plus d'énergie et encore moins de plaisir à marcher, surtout qu'il n'y avait absolument pas urgence pour Ashu et moi de visiter le temple 84 dans la même journée.

Temple 84
Temple 84
Temple 84

Temple 84

Dans un tel état de fatigue auquel s'ajoute la fraîcheur qui s'installe, je ne suis pas en état d'apprécier ce temple. Dans la précipitation, j'ai oublié de prendre un chandail à manche longue et Masaru a oublié de prendre son porte-feuille. Je vois la détresse dans ses yeux quand il réalise qu'il n'a même pas les 300 Y pour payer le calligraphe mais il est soulagé quand je lui donne l'argent. 

La descente sera un peu moins douloureuse et j'ai repris quelques des forces. On récupère nos sacs chez la charmante dame qui nous les a gardés. On suit Masaru qui doit nous emmener à l'hébergement qu'il a réservé alors que nous avions prévu de camper ce soir. Je repère 2 abris dans des parcs en descendant qui auraient fait de très bons emplacements de camping. Une fois fois arrivés proche de la gare, quand on comprend qu'il faut prendre le train pour se rendre à l'hébergement, c'en est trop. C'est la goutte d'eau qui fait déborder le vase. Il est presque 18 h, on marche depuis 6h30 ce matin et on vient de faire rien de moins que 34,8 kms et en plus il faudrait prendre le train. Je dis clairement non et Ashu aussi. Masaru ne semble pas apprécier notre décision mais j'en peux plus. Je veux juste trouver un endroit pour dormir pas loin et surtout me séparer de notre acolyte. On lui demande d'annuler la chambre pour nous et on lui dit aurevoir.

Finalement, on se retrouve à l'hôtel Yashima Royal, chacun dans une petite chambre individuelle car il n'y en a plus de chambre pour 2 de disponible. 

Partager cet article

Repost 0
Published by Globetrotteuse - dans 2017 Shikoku
commenter cet article

commentaires