Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Réjanne globetrotteuse
  • : Venez découvrir ma passion et la réalisation de mes rêves: voyager un an en Asie ainsi que mes autres découvertes, telles que trekking et pèlerinage. Parcours, carnets de route, impressions, photos, conseils...
  • Contact

Recherche

7 août 2018 2 07 /08 /août /2018 13:04

On n'est jamais au bout de l'émerveillement au Yukon. Je pensais avoir fait la randonnée la plus spectaculaire la veille mais un paysage différent et tout aussi magnifique m'attend dans cette section du parc Kluane situé à côté du centre d'accueil Tachäl Dhäl.

Avant de quitter le camping, je vais me dégourdir les jambes en prenant le sentier qui me mène au Lac Kluane. Cela donne le ton à ma journée. C'est magnifique avec la lumière, le soleil et une fine couche de nuage qui découpe la montagne. 

Lac Kluane à côté du camping Congdon
Lac Kluane à côté du camping Congdon
Lac Kluane à côté du camping Congdon
Lac Kluane à côté du camping Congdon
Lac Kluane à côté du camping Congdon

Lac Kluane à côté du camping Congdon

J'ai seulement quelques kms à faire en longeant le lac mais je m'arrête encore une fois pour admirer le paysage avec le lac Kluane.

Le sentier du ruisseau Sheep
Le sentier du ruisseau Sheep
Le sentier du ruisseau Sheep
Le sentier du ruisseau Sheep
Le sentier du ruisseau Sheep
Le sentier du ruisseau Sheep

La veille, un couple qui revenait de faire cette randonnée de 10 km avec un dénivelé de 430 m et une altitude maximum de 1281 m, m'avait averti qu'ils n'avaient pu observer aucun mouflon de Dall sur le sentier et que c'était sur la montagne en face du centre d’accueil qu'on en voyait le plus.

Je suis donc partie à 9h30 sans trop d'attente, toujours équipée de mon grelot et de mon spray pour les ours. Et d'ailleurs, dès le début du sentier, on est mis en confiance avec un panneau commémoratif en l'honneur de Christine, une randonneuse tuée en juillet 1996 par un grizzli sur ce sentier. 

Le sentier du ruisseau Sheep
Le sentier du ruisseau Sheep
Le sentier du ruisseau Sheep
Le sentier du ruisseau Sheep
Le sentier du ruisseau Sheep
Le sentier du ruisseau Sheep
Le sentier du ruisseau Sheep

Ne sachant pas trop à quoi m'attendre, je suis agréablement surprise de me retrouver sur un sentier de terre assez large qui ne présente aucune difficulté technique comme la veille. Par contre, l'inclinaison est constante et il ne faut que peu de temps pour déjà admirer de magnifiques points de vue sur la vallée d'Ä'äy Chu et les montagnes enneigées. C'est à couper le souffle et bien différent des montagnes d'hier.

Le sentier du ruisseau Sheep
Le sentier du ruisseau Sheep
Le sentier du ruisseau Sheep
Le sentier du ruisseau Sheep
Le sentier du ruisseau Sheep
Le sentier du ruisseau Sheep
Le sentier du ruisseau Sheep
Le sentier du ruisseau Sheep
Le sentier du ruisseau Sheep
Le sentier du ruisseau Sheep
Le sentier du ruisseau Sheep

Le balisage est un peu bizarre. Au lieu de nous indiquer le kilométrage qu'il nous reste à faire, on nous indique le nombre de km parcouru. Heureusement que j'avais le dépliant de la randonnée comme référence, sinon je n'y aurai rien compris.

 

 

Le sentier du ruisseau Sheep
Le sentier du ruisseau Sheep
Le sentier du ruisseau Sheep
Le sentier du ruisseau Sheep
Le sentier du ruisseau Sheep

Arrivée au km 5 en haut, le paysage se fait plus aride. Je n'ai rencontré ni marcheur, ni mouflon, ni ours. Je prends une pause lunch avant de redescendre. La vue est toujours aussi spectaculaire et plus besoin de me retourner. C'est droit devant. 

Le sentier du ruisseau Sheep
Le sentier du ruisseau Sheep
Le sentier du ruisseau Sheep
Le sentier du ruisseau Sheep
Le sentier du ruisseau Sheep
Le sentier du ruisseau Sheep
Le sentier du ruisseau Sheep
Le sentier du ruisseau Sheep
Le sentier du ruisseau Sheep

Je commence à rencontrer des randonneurs alors que j'ai déjà descendu un tiers du sentier. Je réalise que les touristes ne sont vraiment pas matinaux alors que moi j'aime marcher de bonne heure le matin. Et en plus, là j'étais partie tard à 9h30! Je serai de retour au stationnement à 14 h et il est maintenant complet.

J'aperçois des mouflons au loin juste avant de terminer ma randonnée
J'aperçois des mouflons au loin juste avant de terminer ma randonnée
J'aperçois des mouflons au loin juste avant de terminer ma randonnée

J'aperçois des mouflons au loin juste avant de terminer ma randonnée

Après 3 jours de camping et 2 jours de randonnée je commence à avoir besoin d'une douche. De retour à Haines Junction, je me renseigne et on m'indique un motel ou pour la somme de $5 je peux prendre une douche, temps illimité. Autant dire que j'en profite au maximum et je vais même laver quelques vêtements à la main.

 

Je croise des wapitis et aussi quelques chevaux
Je croise des wapitis et aussi quelques chevaux
Je croise des wapitis et aussi quelques chevaux
Je croise des wapitis et aussi quelques chevaux
Je croise des wapitis et aussi quelques chevaux
Je croise des wapitis et aussi quelques chevaux

Je croise des wapitis et aussi quelques chevaux

Je reprends ensuite la route de l'Alaska mais vers l'est. Le but c'est de rouler le plus possible pour me rapprocher de la Colombie-Britannique. Je vais avoir la joie de voir un superbe loup traverser la route juste devant moi. Un peu plus loin, je vais m'arrêter pour observer un groupe de wapitis. Puis, ce sera vers le ciel que mon regard se portera, d'abord avec un superbe arc-en-ciel, puis un majestueux rapace qui vole au-dessus de moi.

La lumière du soir
La lumière du soir
La lumière du soir
La lumière du soir
La lumière du soir
La lumière du soir
La lumière du soir
La lumière du soir

La lumière du soir

C'est au camping du lac Squanga que je décide de m'arrêter pour la nuit car il est déjà tard et l'endroit me plait beaucoup. J'ai d'ailleurs le meilleur emplacement pour planter ma tente juste au bord du lac. À 22h45, je vais enfin pouvoir observer un coucher de soleil du Yukon. Jusqu'à présent je n'ai jamais réussi à tenir réveillée assez longtemps.

 

Lac Squanga
Lac Squanga
Lac Squanga
Lac Squanga
Lac Squanga
Lac Squanga

Lac Squanga

J'ai un peu moins dormi que d'habitude à cause du bruit de la route sur le côté du lac et aussi à cause de la fraîcheur. Mais la beauté du lac aux eaux limpides et le vol de quelques canards me feront vite oublier la fatigue dû au manque de sommeil. 

Je peux dire que j'ai vraiment été comblée par la journée de la veille. Tout y était ou presque. Il ne manquait que les ours.

Paysage du matin
Paysage du matin
Paysage du matin
Paysage du matin

Paysage du matin

Partager cet article
Repost0

commentaires

René 15/08/2018 21:23

Coucou Réjanne ! quel superbe article, magnifique, bravo. Grâce à tes voyages, tes découvertes et autres belles surprises, tu nous fait rêver, car, pour moi mes rêves deviennent de plus en plus compliqués à réaliser. Merci pour toutes ces belles évasions et le partage de tous tes souvenirs. Amicalement.

Réjanne 16/08/2018 01:19

Merci René.