Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Réjanne globetrotteuse
  • : Venez découvrir ma passion et la réalisation de mes rêves: voyager un an en Asie ainsi que mes autres découvertes, telles que trekking et pèlerinage. Parcours, carnets de route, impressions, photos, conseils...
  • Contact

Recherche

30 décembre 2018 7 30 /12 /décembre /2018 18:27

Tout d'abord j'aimerais souhaiter une très bonne année 2019 à tous les abonnés de mon blog ainsi qu'à ceux et celles qui suivent mes péripéties de voyages depuis le début ainsi qu'aux nouveaux abonnés. Je vous souhaite de vivre l'instant présent et de vous émerveiller devant tout ce que notre belle planète a à nous offrir. 

 

Le voyage crée le but. Le but ce n'est pas de s'asseoir là, à la fin du voyage; le voyage le crée à chaque pas.

Osho

Maturité, Osho

L'année 2018 qui s'achève a été particulière car pour la première fois depuis de nombreuses années je n'ai pas traversé de frontière. Mais qui dit rester au Canada ne veut pas dire ne pas voyager car notre pays est tellement vaste que je n'aurai jamais le temps de tout le visiter. C'est en hébergeant des amis, de la famille et des Couchsurfers que j'ai réalisé que bon nombre d'entre eux, en un seul voyage, en avait visité plus que moi en 23 ans. C'est parce que je reportais toujours à plus tard ce qui me semblait plus accessible pour aller vers l'inconnu au loin.

En 2018, je me suis déplacée dans toutes les directions de notre vaste pays.  Cette année,  j'ai eu la chance de voyager pour mon travail comme jamais auparavant. Tout d'abord sur la côte ouest, je suis allée une fois en Colombie-Britannique et 3 fois dans les Prairies, plus exactement à Saskatoon, alors que je n'avais encore jamais mis les pieds dans la province de la Saskatchewan. J'ai découvert une ville charmante sur le bord de la rivière Saskatchewan sud avec de nombreux ponts qui l'enjambent et des gens très accueillants. Honnêtement, je n'aurais pas eu l'idée de visiter cette ville comme touriste. J'ai fait une agréable découverte.

Saskatoon 2018
Saskatoon 2018
Saskatoon 2018
Saskatoon 2018
Saskatoon 2018
Saskatoon 2018
Saskatoon 2018
Saskatoon 2018
Saskatoon 2018
Saskatoon 2018
Saskatoon 2018
Saskatoon 2018
Saskatoon 2018
Saskatoon 2018

Saskatoon 2018

En mai 2018, je me suis envolée direction nord-ouest pour le Yukon et aussi le plus au nord pour moi jusqu'au 64e parallèle. J'ai découvert des terres peu peuplées et des kilomètres de paysages sublimes. Je n'exagère pas quand je dis que ce sont parmi les plus beaux que j'ai vu jusqu'à présent dans mes voyages autour du monde. J'ai été fascinée et envoûtée par la nature et aussi par la faune sauvage. Depuis, le Yukon a une place particulière dans mon cœur et je ne pense qu'à y retourner.

Le parc Tombstone, Yukon

Le parc Tombstone, Yukon

Vers l'est, j'ai effectué mon premier road trip avec ma voiture électrique jusqu'en Gaspésie au mois de juin. C'était aussi un voyage pour aller faire 3 jours d'initiation à la longue randonnée sur le sentier international des Appalaches, accompagnée par la guide professionnelle Renée-Claude Bastien. Une fin de semaine exigeante avec mon sac à dos rempli pour une randonnée en autonomie, mais combien gratifiante avec des paysages là encore magnifiques.

Réserve faunique de Matane
Réserve faunique de Matane

Réserve faunique de Matane

En 2018, je me suis donc lancée plusieurs défis physiques et psychologiques qui m'ont permis de tester mes capacités comme randonner et camper en solitaire au pays du grizzli et de l'ours noir (Yukon) ou bien encore être prête à randonner en totale autonomie dans le bois avec tout l'équipement de camping et de la nourriture pour 3 jours. Enfin, je me suis lancée le défi de marcher en hiver peu importe la température et j'ai découvert que je pouvais survivre et même avoir du plaisir à marcher à des températures avoisinant les -40 degrés avec le facteur éolien en me lançant sur le Rideau Trail en hiver.

Durant ces 4 fins de semaine de randonnée au sud d'Ottawa, entre janvier et février, j'ai rencontré des gens passionnés par la marche, dont Bill Murdoch, qui est à l'origine de cette idée de parcourir plus de 300 km entre Ottawa et Kingston en 3 hivers. À 85 ans, il l'a complété déjà 8 fois et il est certainement un modèle d'inspiration.

Sur le Rideau Trail

Sur le Rideau Trail

I have come to believe that the best kind of walk, or journey, is the one in which you have no particular destination when you set out.

Tales of the open road, Ruskin Bond

Tales of the open road, Ruskin Bond

Alors quelles aventures je vais vous partager pour l'année 2019? J'ai beaucoup d'idée en tête mais pour l'instant, je suis encore en mode réflexion. J'aimerais bien partir comme le dit Ruskin Bond sans destination fixe. Parfois, il faut aller très loin pour se rendre compte que ce que nous avons à côté de chez nous est aussi beau voir plus beau. C'est ce que j'ai réalisé en 2018. J'ai donc envie de continuer à explorer le Canada. Par contre, c'est plus fort que moi, j'ai aussi le goût d'aller à la découverte de nouveaux pays.

En attendant, une chose qui est certaine c'est que je vais continuer mon défi d'hiver du Rideau Trail End-to-End. Alors, restez à l’affût pour la partie 2 de 3 de ce défit qui commencera dès le premier week-end de janvier à Kingston. Et cette fois-ci mon amie Diane a décidé d'embarquer dans ce beau projet.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Jean-Claude 02/01/2019 23:02

Je te souhaite également une très bonne année 2019, beaucoup de découvertes, plein les yeux, plein les jambes. Tes photographies sont magnifiques, quels beaux paysages de neige. Ici dans le Nord de la France, le ciel est souvent bien gris ces jours-ci. Moins sept degrés relevés la semaine dernière, c'est une température convenable.

Réjanne globetrotteuse 07/01/2019 01:54

Merci Jean-Claude. Même avec la grisaille, il faut sortir et profiter de la nature. Sinon l'hiver est trop long. Bonne année!