Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Réjanne globetrotteuse
  • : Venez découvrir ma passion et la réalisation de mes rêves: voyager un an en Asie ainsi que mes autres découvertes, telles que trekking et pèlerinage. Parcours, carnets de route, impressions, photos, conseils...
  • Contact

Recherche

3 novembre 2019 7 03 /11 /novembre /2019 08:24
Mon sac à dos de 34 litres

Mon sac à dos de 34 litres

Quand les gens autour de moi me demandent à quelques jours du départ si je suis prête,  la réponse est ambiguë: oui et non. Si pour être prête il faut avoir un itinéraire précis déjà établi, tous ses hébergements de réservés,  ses déplacements de planifiés ou une voiture de location de réservée, de l'argent en devise locale, des activités et excursions de prévues, des contacts établis, etc. Et bien non, je n'ai rien de tout cela.

Mais si être prête c'est d'avoir lu sur les pays à visiter, d'avoir des vêtements adaptés pour toutes les températures et toutes les activités: le froid, la chaleur, les hautes montagnes à plus de 4000 m d'altitude, la mer, le désert,  la forêt tropicale, d'avoir déjà fait et défait son sac à dos au moins 3 fois et de l'avoir depuis au moins une semaine juste à côté de son lit, d'avoir un carnet de voyage avec déjà quelques annotations, un semblant d'itinéraire gribouillé sur une feuille de papier, et d'avoir quelques papillons dans le ventre en comptant les dodos avant le jour J, alors oui je suis prête! 

Première destination: le Chili avec mon ébauche d'itinéraire
Première destination: le Chili avec mon ébauche d'itinéraire

Première destination: le Chili avec mon ébauche d'itinéraire

Il était temps que je parte pour une aventure solo en terre inconnue. C'était quand déjà la dernière fois que je suis allée barouder seule dans un nouveau pays? L'ISLANDE au printemps dernier? Non, ça c'est pas du baroudage car j'avais loué une auto et j'étais juste là pour quelques jours. Je retourne à mes carnets de voyage. ... et la dernière fois c'était il y a 10 ans au Guatemala!  Oui vraiment 10 ans déjà!  Il était temps de retourner aux sources de ce que le voyage représente pour moi. 

Le bonheur c'est lorsque nos pensées, nos paroles et nos actes sont en harmonie - Gandhi

Ghandi

Je ne me suis pas sentie aussi bien depuis mon voyage d'un an en Asie qui fut le point de départ de ce blog. Tout va bien dans ma vie. Je suis en pleine forme physique et mentale. J'ai retrouvé le sens du mot liberté et je suis sur le point de faire ce que j'aime le plus : partir à l'aventure sans aucune contrainte. 

 J'atterris à Santiago de Chili et je repars de Buenos Aires. Entre les deux, 5 semaines, rien de réservé à part un billet d'avion en Argentine le 21 novembre de Salta à Iguazu (le choix du 21 novembre a été arbitraire et guidé par les prix les plus bas), pour me donner une liberté totale et visiter les places selon mon inspiration du moment, un jour à la fois, profiter de la vie, vivre au rythme local, me laisser guider par mon intuition, ne pas me donner un horaire de fou, sortir si possible des sentiers battus, faire ce qui me tente et non pas juste suivre les circuits classiques avec les incontournables.

Aéroport de Santiago

Aéroport de Santiago

En fait, la vie a même décidé que je n'irai pas visiter la capitale du Chili ni Valparaiso car à cause de l'agitation qui règne depuis les dernières semaines à Santiago et dans les grandes villes, j'ai décidé de les éviter. Il y a encore eu une manifestation monstre de 1 millions de personnes dans les rues de la capitale la fin de semaine dernière et j'ai pas vraiment envie de me retrouver dans ce genre de foule même si cela est resté plutôt pacifique et que l'état d'urgence et le couvre-feu ont été levés.

Bientôt je vais pouvoir dire que grâce à ces événements je vais passer plus de temps dans le nord du pays, les montagnes et le désert, ce qui au fond de moi m'interpelle. Je n'irai pas non plus dans le sud voir des glaciers ni en Patagonie. Ce n'est pas ce qui me tente pour ce voyage. 

Par contre, je pense aussi passer un peu de temps dans la région aride du nord-est de l'Argentine puis changer de décor pour découvrir la région plus tropicale du nord-ouest de l'Argentine avec les fameuses chutes d'Iguazu et peut-être une petite incursion en terre brésilienne. Finalement j'aimerais me rendre en Uruguay car je suis intriguée par ce petit pays qui semble être le plus stable de la région en ce moment. J'irai probablement faire un tour au bord de la mer. Et je finirai mon voyage avec la découverte de Buenos Aires. Voici donc un aperçu de ce qui pourrait être mon itinéraire du 2 novembre au 7 décembre 2019.

Surprise!  Brioche dorée! Et vraie pizza! Et non je ne me suis pas trompée de destination.  Je suis bien à Santiago de Chile
Surprise!  Brioche dorée! Et vraie pizza! Et non je ne me suis pas trompée de destination.  Je suis bien à Santiago de Chile

Surprise! Brioche dorée! Et vraie pizza! Et non je ne me suis pas trompée de destination. Je suis bien à Santiago de Chile

Je ne sais même pas dans quelle ville je vais dormir en arrivant. Cela va se décider en arrivant à l'aéroport. De là, je vais voir si je peux prendre un vol tout de suite pour Arica, tout au nord du pays proche de la frontière du Pérou. J'ai jamais acheté un billet d'avion de dernière minute, mais il y avait trop d'incertitude pour que je l'achète d'avance alors c'est comme ça que je le sens. Et ça fait un bien fou de partir comme cela avec mes deux sacs à dos, un de 34 l (sur la photo) et un de 40 l sans avoir de plan contraignant.

C'est tout ce que j'ai vu de SANTIAGO
C'est tout ce que j'ai vu de SANTIAGO
C'est tout ce que j'ai vu de SANTIAGO

C'est tout ce que j'ai vu de SANTIAGO

Et voila! Je suis bien arrivée au Chili après un long vol de plus de 10H et 45 minutes de retard,  un premier contact avec le Chili. Ma voisine sur l'avion qui est bondé retourne à Chiquique après un an d'enseignement à Vancouver. 

 

Excellente première impression sur le Chili.  Tout s'est très bien passé pour cette première longue journée que j'ai passé entre aéroports et dans les airs. 

J'ai pu acheter un billet pour un vol pour Arica avec LATAM au moins 2 fois moins cher que si je l'avais acheté en ligne du Canada. Après une  3e tentative et l'aide d'un employé Chilien,  j'ai pu retirer de l'argent à la machine ATM. J'ai passé plus de 5 h à l'aéroport  très tranquille. Dommage la connection internet ne fonctionnait pas pour moi. 

J'ai fait la conversation avec une chilienne qui prenait le même avion que moi et qui allait rendre visite à sa fille qui vit au Pérou.  Mon espagnol est un peu rouillé et je constate que l'accent chilien n'est pas si facile à comprendre. Je vais avoir besoin de quelques jours d'adaptation. 

Je suis donc à Arica; tout tout au nord du pays à 19 km du Pérou et au bord de l'océan. Arrivée a 21 h, l'hotel que j'avais choisi sur le guide Lonely planet Inti Jaya n'existe plus. J'arrive devant une facade ou portes et fenêtres sont couvertes de plywood. On dirait que j'ai emprunté une vieille édition à la bibliothèque. Finalement j'irai dormir au Arica surfhouse un très bon choix. Il y a de la place dans ce grand dortoir et avec la fatigue,  même la fête locale avec   musique et chants ne me dérangeront pas. 

Et c'est parti pour l'Amérique du Sud!
Et c'est parti pour l'Amérique du Sud!

Aujourd'hui je vais prendre cela relax. Je vais partir à la découverte de la ville. Je ne sais pas encore si je vais reste encore là demain ou si je continue vers les montagnes. Il est temps que je découvre ce que Arica à a à m'offrir.  Un jour à la fois! 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Louis Brunet 03/11/2019 21:39

Buena suerte. Luis

Globetrotteuse 03/11/2019 21:47

Merci Louis :-)

Alain 03/11/2019 17:06

Bon voyage mon amie! Tu me surprends toujours. Je te trouve courageuse de partir seule en terrain inconnu.

Globetrotteuse 03/11/2019 21:51

Merci :-) quand tu fais ce que tu aimes je n'appelle pas cela du courage mais du plaisir

Globetrotteuse 03/11/2019 21:49

Merci Alain. Quand tu fais ce que tu aimes, je n'appelle pas cela du courage mais du plaisir "-)