Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Réjanne globetrotteuse
  • : Venez découvrir ma passion et la réalisation de mes rêves: voyager un an en Asie ainsi que mes autres découvertes, telles que trekking et pèlerinage. Parcours, carnets de route, impressions, photos, conseils...
  • Contact

Recherche

14 novembre 2005 1 14 /11 /novembre /2005 18:00

Vendredi matin j'ai pris l'autobus, un téléphérique, puis un train pour me rendre au point le plus haut de la montagne Emei (3099 m.). La dernière partie se fait dans un petit train qui est le plus haut de Chine. J'ai été chanceuse car le temps était magnifique et tout à fait dégagé en haut au dessus des nuages. On voyait des sommets enneigés au loin. J'avais l'intention de marcher à partir de 2500 m  pour me rendre jusqu'a un monastère et  y passer la nuit. J'ai demandé conseil à un guide local qui m'a dit que je n'aurais pas le temps de me rendre là. J'ai donc suivi ses conseils et pris un autre bus qui m'a emmené à un autre téléphérique.
La montagne sacrée Emei Shan
J'ai visité le
temple Wannian qui se trouvait là et j'ai commencé ma randonnée de 8 km jusqu'au monastère de Hongchunping à seulement 1120 m. d'altitude. Je n'ai pas pris le temps de beaucoup regarder le paysage car je voulais arriver avant la noirceur. Je suis passée dans le secteur ou se trouvent les singes, très agressifs. Une chance que des employés sont là avec leur grand bâton de bambou pour les éloigner. Je n'aime pas vraiment ces bêtes là. Je suis arrivée à 17h30 au monastère situé en pleine forêt. J'ai soupé avec les moines et les gens du monastère: patates, haricots verts et riz. Plus tard, 3 autres touristes sont arrivés. C'était vraiment paisible. Il n'y avait pas beaucoup de moines non plus dans ce monastère. Le confort de la chambre était très sommaire. Je n'ai pas trop regardé l'état de propreté des couvertures, trop fatiguée. J'ai quand même très bien dormi et il ne faisait pas froid malgré la vitre cassée de la fenêtre. Les prières, chants, tambours, gongs des moines m'ont réveillé à 5h45. J'ai pris le petit-dejeuner typique: œufs durs, bouillie/porridge de riz, boule de pain (cuite à la vapeur je crois). Cela ne semble pas terrible décrit comme ça mais cela remplit bien le ventre et ce n'est pas mauvais du tout.

Pour redescendre j'ai pris mon temps mais il y avait beaucoup de brume et j'ai rencontré de nombreux touristes chinois en chemin (normal, c'est le week-end!). Des 3 montagnes sacrées que j'ai visitées: Wutai Shan, Hua Shan et Emei Shan, c'est cette dernière que je préfère car on est vraiment dans de hautes montagnes, la végétation est magnifique et les temples, monastères sont au milieu de ce paysage. L'endroit est beaucoup trop grand pour que je visite tous les sites. En redescendant à Baoguo, j'ai visité 2 autres temples. Maintenant je suis trop fatiguée et n'aspire qu’à prendre une bonne douche. Ce soir je repars en train vers 23h pour me rendre à
Jinjiang ou je prendrai un bus pour aller au Yunnan, à Lijiang plus précisément ou je devrai revoir mon ami chinois. 

J'aimerais faire une petite parenthèse sur la bouffe en Chine. Certaines personnes m'avaient dit que je perdrais quelques kilos ici à cause de la cuisine. Je n'ai pas perdu un gramme car je mange très bien et même beaucoup. Tout est excellent et il y a une grande variété dans la cuisine. On trouve toutes sortes de légumes préparés de façons très variées: épicé, frit ou bouilli, sweet & sour, curry... Le tofu est aussi préparé à toutes sortes de sauces. J'aime bien manger de temps en temps des œufs frits avec des tomates. Ils mettent aussi beaucoup de champignons dans les plats, ce que j'adore. Parfois je mange du poisson ou des crevettes. Grace à mon ami chinois, j'ai pu goûter à un grand nombre de plats car souvent les menus ne sont pas disponibles en anglais et quand on est plusieurs on peut commander différents plats à partager.

De Jinjiang à Lijiang cela a été très facile car l'autobus attendait à la sortie de la gare. Cela a pris environ 7 h à travers les montagnes. La route était belle mais sinueuse. Dans l'autobus, presque tout le monde était malade. Des sacs de plastique étaient distribués et au bout de 2 h lors de notre 1er arrêt la majorité des passagers sont sortis vomir dehors. Moi j'étais en pleine forme et j'ai admiré le paysage magnifique tout le long, que de montagnes... Avant de partir, la jeune fille assise à l'opposé de moi semblait se régaler à manger des pattes de poulet. Je la voyais croquer les ongles du poulet. Elle m’a gracieusement offert une patte, ce que j'ai gentiment refusé. Plus tard dans le bus, elle a été malade tout le long. 

Arrivée à Lijiang au Yunnan, j'ai revu mon ami chinois qui était là mais très occupé car il connait beaucoup de monde ici et était là aussi pour affaire. Quel choc en arrivant dans la vieille ville de Lijiang. C'est rempli de touristes chinois partout. Ici ce ne sont que des ruelles pavées avec des canaux un peu partout et de petits ponts. L'architecture Naxi est magnifique mais pas mal gâchée par le développement touristique. Il n'y a que des boutiques pour touristes, des restaurants et des bars partout sans compter l'animation. Les chinois chantent à tue-tête d'un côté et de l'autre du canal. On dirait qu'ils font un genre de compétition à celui qui chantera le plus fort.  Je suis toute étourdie après le calme des montagnes.

On est quand même entouré de montagnes ici aussi car la ville se situe à 2400 m. d'altitude. Après maintenant 2 jours, j'ai eu le temps de m'habituer à l'ambiance mais ce n'est quand même pas vraiment ce que je recherche en voyage. Il n'y a pas grand chose d'authentique, même les Naxis semblent vêtir leur costume traditionnel seulement pour plaire au touriste. On peut passer des heures à se balader et se perdre dans les ruelles. C'est très beau mais j'ai décidé de partir demain matin pour Zhongdian à 3160 m. d'altitude et 5 h d'autobus d'ici. J'espère qu'il ne fera pas trop froid. Il n'y aura surement pas beaucoup de touristes chinois là-bas.

Partager cet article
Repost0

commentaires

jugé perrine 24/01/2017 05:04

Bonjour,
ton blog est vraiment super !! et il va même pouvoir surement me débloquer pour le roadtrip que je prépare avec mes amis ! je suis actuellement en chine à (suzhou) et le 31 janvier nous partons en road trip, le seul point noir qu'on arrive pas à résoudre c'est de savoir comment passer du sichuan au yunnan : j'ai vu que tu avais fait emeishan - jinjiang et ensuite jinjiang - liljiang , est ce que tu pourrais me donner un peu plus de détails ? car ce trajet serait parfait, malheureusement je ne trouve pas les trains sur ctrip , est ce que tu avais direct était en gare à emeishan ? voila si jamais tu te souviens et que tu peux nous aider on partirait l'esprit tranquille :)

Rejanne Globetrotteuse 28/01/2017 20:52

J'ai révisé mes carnets de route car cela fait quand même plus de 10 ans déjà. Les choses ont du beaucoup changer depuis. De Eimeshan j'avais pris un train de nuit jusqu'à Jinjiang, puis un bus juste à l'extérieur de la gare pour Lijiang, un trajet de 7h à l'époque dans la montagne. J'avais adoré cette région. Bon voyage!