Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Réjanne globetrotteuse
  • : Venez découvrir ma passion et la réalisation de mes rêves: voyager un an en Asie ainsi que mes autres découvertes, telles que trekking et pèlerinage. Parcours, carnets de route, impressions, photos, conseils...
  • Contact

Recherche

18 juillet 2012 3 18 /07 /juillet /2012 19:21

2012 Trek P05day12La canicule annoncée nous est finalement tombée dessus avec une température dépassant les 30 degrés et frôlant les 40 degrés avec le facteur humidex, ce qui n'a pas été facile. J'ai bu au moins 3 litres d'eau au cours de cette journée chaude mais qui a été une très bonne journée de marche.

 

Encore une fois, je suis la première debout et je me suis même réveillée vers 4h30 mais je me sens en pleine forme et pleine d'énergie, alors c'est tout ce qui compte. Chacun a préparé son petit-déjeuner: des fruits, 2 oeufs pochés, toasts et thé vert pour moi.

2012 Trek P05day01

Soeur Thérèse et Soeur Rollande sont venues nous rejoindre et on a encore bien ri. Elles nous ont trouvé les paroles de notre chanson thème. On a invité Rollande (ou Thérèse je ne sais plus laquelle des 2) à venir s'asseoir avec nous mais elle nous a répondu, avec son sens de l'humour, qu'elle préférait se tenir dans le cadre de la porte car elle attendait Soeur Thérèse pour vérifier si elles pouvaient encore passer toutes les deux par la porte. Je quitte avec regret nos adorables hôtesses après de grandes embrassades et une invitation à revenir les voir n'importe quand.

2012 Trek P05day03

Départ à 6h10. Les 2 jack rabbits Diane et Hélène ont pris la tête car elles veulent arriver avant la grosse chaleur. Je suis derrière mais bien vite je les perds de vue et marche donc seule dans cette belle campagne. Les 3 autres sont partis un peu après et nous nous retrouverons tous lors de notre première halte, 6 km plus loin chez Jean-Guy Picard et sa femme.

 

2012 Trek P05day04

Le paysage est varié et comme hier nous nous sommes éloignés de la rivière des Outaouais pour emprunter des chemins moins fréquentés, ce qui nous permet de découvrir plusieurs communes rurales. Je traverse le pont sur la rivière de la Petite Nation. La commune de St-André-Avellin offre de magnifiques paysages légèrement vallonnés. Je profite de cette paisible matinée et marche gaiement jusque

chez Jean-Guy et sa femme, un couple de retraités charmants, ou je retrouve les 2 jack rabbits.

 

2012 Trek P05day07 Diane

Il est toujours de mise de profiter de ces haltes pour visiter les toilettes et faire le plein d'eau. Je signe le registre qu'ils tiennent dans lequel tous les pèlerins qui passent peuvent écrire quelque mots. C'est drôle mais à chaque fois que l'on s'arrête dans une maison, on nous pose tout de suite la même question: d'où on vient, et aussitôt qu'on répond ''Gatineau'', on lit une certaine déception sur leur visage, car cette année la plupart des groupes étaient de Gatineau. Nos hôtes auraient certainement préférés rencontrer des gens d'autres coins du Canada ou du monde, car toutes les personnes qu'on rencontre aiment parler et écouter, sont curieux d'en connaître un peu plus sur les pèlerins et ils voyagent un peu à travers nous. Jean-Guy me fait découvrir sa basse-cour: poules, coq, paons et oies et c'est avec beaucoup de fierté qu'il nous fait rencontrer son poney. 

2012 Trek P05day08

Il est alors temps pour moi de repartir car la journée est encore jeune et j'ai plus de 6 km à faire avant de rejoindre la route 321, puis arriver à notre 2e halte chez Jean-Claude Groleau. J'aime beaucoup cette route qui sillonne et sur laquelle je ne croise pratiquement pas de véhicules.

2012 Trek P05day10 

 J'ai manqué Diane et Hélène de peu. Elles sont reparties il y a environ 10 minutes. Je profite de la belle aire de repos ombragée avec table de pique-nique et bancs tout en discutant un peu avec Jean-Claude. Sa femme, décédée 2 ans auparavant adorait accueillir les pèlerins et il a décidé de continuer tout seul ce qu'elle avait commencé. Il me montre fièrement dans son garage tous les articles sur le Chemin des Outaouais qu'il a découpés et accrochés au mur, ainsi que son calendrier ou il inscrit chaque jour le nombre de pèlerins et l'heure à laquelle ils sont passés. Il me dit que cette année c'est du jamais vu: une femme, quelques jours plus tôt, est arrivée chez lui à 9h! Un record dans son registre. Elle a du partir vraiment tôt pour parcourir les 14 km depuis Plaisance!

2012 Trek P05day13

2012 Trek P05day14

Denis m'a rejoint et il était en train de faire une petite sieste quand j'ai repris le Chemin jusqu'à la Croix de St-Hyacinthe, une aire de repos ou j'ai choisi de m'arrêter pour manger mon lunch. Il n'était que 11h mais l'endroit entouré d'arbres me plaisait alors que le Chemin St-Hyacinthe devant moi s'annonce plutôt sous le signe de la grosse chaleur.

2012 Trek P05day15

En effet, les 4,4 km sur ce chemin vont être difficiles car il fait extrêmement chaud et humide et je marche en plein soleil. C'est la 2e fois que je passe à côté d'un ensemble de rûches et comme précédemment elles sont toutes multicolores, ce qui est assez joli à regarder. Il va falloir que je fasse des recherches pour savoir pourquoi.

 

2012 Trek P05day16

Le pire m'attend quand j'arrive proche du tronçon de l'autoroute 50 en construction et que tout ce que je respire à chaque fois qu'un véhicule passe, c'est de la poussière, à cause des travaux. J'arrive à un moment critique car je n'ai presque plus d'eau.

 

Jusqu'à présent je n'ai fait que vanter la gentillesse des gens que l'on rencontre sur le Chemin. Et bien, comme partout, il y a des exceptions. J'en ai fait l'expérience aujourd'hui. Je suis allée voir des employés qui travaillaient dans une scierie pour leur demander s'il ne serait pas possible de remplir ma bouteille d'eau quelque part et je me suis tout simplement fait refuser de l'eau par l'employée, même après lui avoir expliqué que je me rendais jusqu'à Montebello à pieds. Elle m'a répondu qu'il n'y avait pas d'eau ici et qu'ils apportaient tous leur propres boissons. Je n'ai senti aucune compassion et encore moins une envie de partage chez cette femme-là et suis donc repartie bredouille avec mon bouteille vide! Pour la petite anecdote, dans les jours qui précèdent, Madeleine et Diane ont aussi eu affaire à une personne peu aimable. Alors qu'elles faisaient une halte sur le bord de la route adossées contre une grosse pierre, elles se sont fait dire qu'il s'agissait d'une propriété privée par la propriétaire, qui avait peut-être eu peur qu'elles usent sa pierre, qui sait?

  2012 Trek P05day17

 

Plus loin, je parle un peu avec la 2e employée qui contrôle la circulation dans la zone en travaux. Je l'interroge à propos de Diane et Hélène et elle me répond qu'elles sont passées il y a longtemps et qu'elles doivent sûrement être arrivées à Montebello. J'ai une pensée de découragement, à me demander comment cela se fait-il que je sois aussi lente, que je chasse rapidement en me disant que chacun marche à son rythme et que je me dois de respecter celui des autres mais aussi le miens. Je me suis arrêtée plusieurs fois et j'ai apprécié ma journée de marche jusqu'ici. Puis, sa collègue qui ne devait pas savoir que j'étais là, l'informe qu'un autre marcheur arrive. Je sais donc que Denis n'est pas loin derrière moi. Il me rejoint alors que je fais une pause devant une magnifique propriété entourée d'arbres et donc d'ombre. Denis me donne de l'eau.

 

La dernière portion se fait le long de route 323 qui fort heureusement descend. Je dépasse Denis qui s'est arrêté pour manger son lunch et j'arrive à 13h50 au Centre communautaire de Montebello ou les 2 japck rabbits sont déjà bien installées. Les premières arrivées ont eu le privilège de déjà avoir pris leur douche, lavé leur linge, choisi et installé leur matelas. Denis, arrive peu après moi, suivi par Madeleine et Diane. Je me dépêche de prendre ma douche et nous partons manger un Gelato et du chocolat dans l'ancienne gare. Diane rêvait de ce moment-là depuis le premier jour!

2012 Trek P05day19

Le Centre communautaire est bien placé, au coeur du village et on a même accès à l'internet. Montebello est un village très agréable. Je m'y arrête souvent quand je vais à Montréal mais cette fois-ci c'est spécial car j'y suis arrivée à pieds après 5 jours de marche et non pas après 1h d'auto! Le choix des restaurants ne manque pas. Nous soupons sur la terrasse du restaurant Zouk.

2012 Trek P05day20

 

''Be content with what you have; rejoice in the way things are. When you realize there is nothing lacking, the whole world belongs to you.'' Lao Tzu

2012 Trek P05day18

 
Partager cet article
Repost0

commentaires