Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Réjanne globetrotteuse
  • Réjanne globetrotteuse
  • : Venez découvrir ma passion et la réalisation de mes rêves: voyager un an en Asie ainsi que mes autres découvertes, telles que trekking et pèlerinage. Parcours, carnets de route, impressions, photos, conseils...
  • Contact

Recherche

8 mars 2017 3 08 /03 /mars /2017 21:13

Nos lieux de camping se suivent mais ne se resemblent pas. Nous venons de passer les 3 dernière s nuits dans la tente.  A chaque fois c'est la surprise car nous ne savons jamais d'avance ce qu'on va trouver. On s' installe près d'une aire de repos ou d'une halte pèlerin.  On demande avant la permission pour s' installer et on nous a toujours dit oui jusqu'à présent. 

Les deux dernières nuits on a dormi sur le bord de la mer. Le matin on a eu droit à tout un lever de soleil. C'est mieux qu'à côté de la voie ferrée. 

Vue de notre campement
Vue de notre campement
Vue de notre campement
Vue de notre campement
Vue de notre campement

Vue de notre campement

Nous avons donc marché 3 jours avant d'atteindre le temple 24. C'était un peu long surtout qu'on était habitué à faire au moins 2 temples par jour. Nous n'avons pas rencontré d'autres henro qui marchaient durant cette partie du trajet. Par contre,  le paysage était magnifique car on longe la plupart du temps la mer. On marche le long de la Route 55 et il fait beau.  Que demander de plus? On a maintenant marché 230 km.

75 km pour se rendre au temple 24
75 km pour se rendre au temple 24
75 km pour se rendre au temple 24
75 km pour se rendre au temple 24
75 km pour se rendre au temple 24
75 km pour se rendre au temple 24
75 km pour se rendre au temple 24

Quelques mots pour dire qu'on fait des rencontres merveilleuses. Même si les échanges sont limités à cause de la langue, on arrive à communiquer un peu et surtout on rigole bien. Ce qui nous surprend toujours c'est la gentillesse et la générosité des gens. Ils font tout pour nous rendre la vie plus facile et surtout tous les jours nous avons des cadeaux (osettai), de la nourriture dans la majeure partie des cas mais on a même eu des chopsticks, des mouchoirs et des pansements. 

75 km pour se rendre au temple 24
75 km pour se rendre au temple 24
75 km pour se rendre au temple 24
75 km pour se rendre au temple 24
Osettai

Osettai

Nous voici donc au temple 24. Après une douce car le bain était froid (on n'a pas compris les heures d'ouverture du bain, nous en filons notre yutaka pour aller souper à 18h. C'est un vrai régal.  Dormir au temple coûte un peu cher 13,000 yen mais cela inclue le succulent et copieux souper et petit déjeuner. Et cela nous permet de recharger nos batteries. On peut se le permettre après avoir économiser sur les 3 dernières nuits. Et enfin on peut utiliser l'internet. 

Temple 24
Temple 24
Temple 24
Temple 24

Temple 24

Souper au temple
Souper au temple

Souper au temple

Repost 0
Published by Globetrotteuse - dans 2017 Shikoku
commenter cet article
5 mars 2017 7 05 /03 /mars /2017 21:12
150 km au temple 23
150 km au temple 23

On vient de compléter notre 8 journée de marche et sommes maintenant au temple 23. Hier a ete une journée exigent avec deux temples a environ 500 m d'altitude mais il faut redescendre entre les deux pour traverser une rivière.  Ce fût dur sur les jambes mais on était presque tout le temps dans la forêt.  Ici ce sont des forêts de conifères ou de bambou.  On a marché avec Yatska.  Grace a lui on a pris un autre sentier dans la montagne qui nous a racourci de 2 km.

150 km au temple 23
150 km au temple 23
150 km au temple 23
150 km au temple 23
150 km au temple 23
Le festival des poupées
Le festival des poupées
Le festival des poupées
Le festival des poupées

Le festival des poupées

Pour dormir on se débrouille plutôt bien  entre les huttes et le camping improvisé. Hier on a camper avec Yatska a  côté des toilettes.  Ce soir c'est à  côté du chemin de fer, un train toutes les heures mais on est 5 tentes, les autres tous des Japonais. 

150 km au temple 23
150 km au temple 23
150 km au temple 23
150 km au temple 23

Aujourd'hui on a marché en grande partie le long d'une grande route.  Ce fût un peu difficile surtout qu'on a manqué de vivre. On n'a pas trouvé de magasin en chemin. Le seul restaurant d'ouvert était complet.  On commençait à être résigné.  Finalement la femme du restaurant est venue nous donner plein de  victuailles, encore un don généreux du Chemin. 

150 km au temple 23
150 km au temple 23
150 km au temple 23
150 km au temple 23
Repost 0
Published by Globetrotteuse - dans 2017 Shikoku
commenter cet article
2 mars 2017 4 02 /03 /mars /2017 21:11

Déjà 5 jours,  17 temples et plus de 80 km de marché.  Je ne peux pas tout vous raconter car le temps me manque et surtout nous n'avons que très rarement de connexion internet. .  Je comblerai les trous à mon retour à la maison.

Après la nuit au temple,  on a camper dans le stationnement du temple 8, ô  à dormi dans une cabane adjacente à une onsen (bain thermal), une nuit à côté d'une hutte dans la tente,  et ce soir on se paye le gros luxe d'une chambre d'hôtel.

Jour 5 - Tokushima temple 17
Jour 5 - Tokushima temple 17
Jour 5 - Tokushima temple 17

Quoi dire sinon qu'il agit d'un pelerinage formidable.  On est tout le temps dépaysé.  La nature, les arbres en fleur,  les potagers partout, les maisons, les jardins,  tout cela est magnifique aux yeux de l'occidentale. 

Jour 5 - Tokushima temple 17
Jour 5 - Tokushima temple 17
Jour 5 - Tokushima temple 17

Les gens sont tellement gentils et je regrette la barrière de la langue car certains voudraient converser avec  nous mais l'échange reste limité. On nous fait des cadeaux (osettai) plusieurs fois dans la journée, surtout de la nourriture mais aussi des kleenex,  de l'origami et même de l'argent. Je remercie et prie pour tous ces gens. Parfois ils  nous accueillent au temple avec  une tasse de thé et d'autres petits cadeaux. 

Osettai reçu de ces personnes
Osettai reçu de ces personnes
Osettai reçu de ces personnes

Osettai reçu de ces personnes

Hier on a marché toute la journée dans la montagne,  pour redescendre et remonter toujours aussi haut, voir peut-être plus. On ne fait pas une course mais quand même avec une moyenne de 2 km/heure hier, Cela montre bien à quel point on n'avançait pas vite.

.pour l'instant je vais d'émerveillement en émerveillement.  Mais les journées ne sont pas facile car à l'exception d'hier,  on marche toujours sur l'asphalte. C'est dur sur les pieds.

Repost 0
Published by Globetrotteuse - dans 2017 Shikoku
commenter cet article
1 mars 2017 3 01 /03 /mars /2017 21:23

Je n'ai que peu de souvenirs et pas de photos de paysages ou des temples de cette 34e journée car il a plu en continu de  5h50 jusqu'au soir. Avec des prévisions de 10 à 15 MM,  on les a dépassé c'est certain. 

On était trempé et aussi transis car il a fait froid. Ce fût un marathons de temples assez proches les uns des autres. A la fin, je me contentais d'aller chercher mon tampon pour continuer vers le prochain temple. Le coeur n'y était plus.

Arrêt lunch avant temple 55
Arrêt lunch avant temple 55

Arrêt lunch avant temple 55

Une excellente assiette de riz avec légumes et fruits de mer pour me réchauffer et sécher un peu. La serveuse nous offre une boisson à l'orange (osettai du jour).

Temple 58
Temple 58
Temple 58

Temple 58

En plus d'être misérables sous la pluie, on passe tout droit devant le temple 56 sans le voir. On devait marcher la tête baissée à cause de la pluie. Et puis merde!  Il faut revenir 1 km sur nos pas! 

Au temple 57, on demande au moine s' il peut téléphoner pour nous au temple 58 et vérifier si on peut dormir là. Il y en a donc on  continue. Seulement 2,5 km mais c'est sans compter que cela monte tout le long. Le temple est en haut d'une montagne. Le sentier est détrempé et nous mouillés jusqu'au X os. Et en plus, on vient de se taper une journée de 34 km.

On prend donc une chambre avec  les repas et on pourra profiter de l'onsen.  Comme il n'y a pas beaucoup de clients, seulement 8, un seul bain est ouvert et hommes et femmes doivent l'utiliser en alternance. C'est petit mais l'eau thermale est excellente et je suis toute seule.

L'accueil est vraiment super et on aura droit à deux bons repas végétariens. 

Souper
Souper

Souper

Petit dejeuner

Petit dejeuner

Le lendemain matin,  la vue est dégagée et je peux admirer la forêt de bambou ainsi que la ville en contre bas.  A 6h, on assiste à la prière dans le temple. Quel beau moment surtout avec le son du tambour qui rythme les prières. 

Temples 54 à 58 sous la pluie
Temples 54 à 58 sous la pluie
Temples 54 à 58 sous la pluie

En redescendant vers 7 h 30,   on croise un curieux personnage sur le sentier. Un Japonais avec son Kodak autour du cou qui insiste pour nous prendre en photo a un endroit précis du henro michi.  Il nous photographie sous tous les angles et même avec son Kodak avec pellicule noir et blanc. Il nous dit qu'il prend les pèlerins en photo seulement sur le traditionnel henro michi (chemin).  

Séance photo sur le henro michi
Séance photo sur le henro michi

Séance photo sur le henro michi

Repost 0
Published by Globetrotteuse - dans 2017 Shikoku
commenter cet article
26 février 2017 7 26 /02 /février /2017 21:10

Seulement 1,4 km de marche car on est arrivé cet après - midi.  On a pris 2 bus pour nous rendre au temple un. Je me sens un peu désorientée mais d'ici quelques jours on devrait trouver nos repères. 

On a acheté notre equipment pour le pelerinage et nous   voici donc prêt pour l'aventure. 

Temple 1
Temple 1
Temple 1

Temple 1

On passe notre première nuit au temple 2. C'est un peu cher mais je  voulais vivre cela au moins une fois. On aura droit à un superbe souper et petit déjeuner . J'en reviens pas que j'ai même mangé un poisson  le matin.

Le matin j'ai assisté aux prières à 6h dans le temple avec le groupe de Japonais rencontrés sur le bateau. 

Nuit au temple 2
Nuit au temple 2
Nuit au temple 2
Nuit au temple 2

Nuit au temple 2

Repost 0
Published by Globetrotteuse - dans 2017 Shikoku
commenter cet article
25 février 2017 6 25 /02 /février /2017 18:55

Une seule journée à Tokyo nous a laissé une très bonne impression. Nous avons visité le quartier des temples du secteur Asakusa de bonne heure samedi matin et sous le soleil. C'était plutôt tranquille. Comme cela fait du bien de voir du vert et des fleurs. 

Asakusa
Asakusa
Asakusa
Asakusa
Asakusa

Asakusa

On s' est contenté de regarder la tour de l'extérieur car on manquait de temps. Il y avait 1/2 h d'attente et c'etait aussi assez cher. Finalement, on aura une très belle vue du restaurant au 4 étage, la ou nous a emmené Kiyoko. On a très bien mangé et ce fut bien agréable de revoir Kiyoko après 12 ans.

De Tokyo a Tokushima
De Tokyo a Tokushima
De Tokyo a Tokushima
De Tokyo a Tokushima
De Tokyo a Tokushima
De Tokyo a Tokushima
De Tokyo a Tokushima

Je ne sais pas si c'est parceque c'est samedi mais on trouve que c'est assez paisible et peu bruyant. Par contre les contrastes et les contradictions ne manquent pas. Je ne sais pas si c'est normal mais il est interdit de fumer dans la rue alors qu'on peut fumer dans les aires communes de l'hotel. 

Kiyoko nous a fait découvrir Tokyo beach ainsi qu'une mini statue de la liberté. Elle n'était pas certaine de la direction pour aller au terminal du ferry. Elle était adorable et on a demandé plusieurs fois pour être certain.

De Tokyo a Tokushima
De Tokyo a Tokushima
De Tokyo a Tokushima

Notre choix de ferry pour se rendre à Tokushima à été judicieux. Méconnu on dirait car même Kiyoko originaire de Tokyo ne connaissait pas cette option. On était tout au plus 50 passagers. On a très bien dormi dans nos couchettes bercés par les vagues. Les 18 h de traversé sont passées très vite. On a même pu prendre un bain la aussi. Pas de restaurant à bord, seulement des machines et on a donc mangé des noodle soup et des brioches. Ce fût un temps pour se reposer et faire nos premiers contacts avec les gens de Shikoku.

Tout se passe à merveille.  On se sent bien ici.

De Tokyo a Tokushima
De Tokyo a Tokushima
De Tokyo a Tokushima
De Tokyo a Tokushima
De Tokyo a Tokushima
De Tokyo a Tokushima
Repost 0
Published by Globetrotteuse - dans 2017 Shikoku
commenter cet article
24 février 2017 5 24 /02 /février /2017 16:56

Apres une une longue journée de 18 de voyage et une nuit blanche dans l'avion, nous venons de passer notre première nuit à Tokyo. Le voyage s' est très bien passé mais l'avion était plein et comme on vole vers l'ouest, il n'a jamais fait nuit pendant nos 13h30 de vol. 

 

Les formalités d'immigration (photo et empreintes digitales) passées, on récupère les bagages et ensuite sans difficulté on trouve le service de courrier pour délivrer la valise d'Ashu qui restera chez Kiyoko jusqu'à notre retour à Tokyo dans 8 semaines.

Vue du 9th étage du Capsule Hotel
Vue du 9th étage du Capsule Hotel

Vue du 9th étage du Capsule Hotel

Si notre voyage au Japon est à l'image de notre première journée cela augure bien.  On n'a eu aucune difficulté à prendre le métro,  se rendre à Asakusa directement dans un mètro plutôt bondé.  Une fois dehors, ma carte imprimée en japonais m'a bien aidé.  La première personne à qui on demande nous a guidé jusque devant notre hotel Capsule en 5 minutes.

Prêt pour une nuit dans notre capsule
Prêt pour une nuit dans notre capsule
Prêt pour une nuit dans notre capsule
Prêt pour une nuit dans notre capsule

Prêt pour une nuit dans notre capsule

Trop fatigués pour aller souper dehors, on se contente d'une soupe de nouilles à la machine distributrice.  J'ai l'impression que ce sera un de nos plats de prédilection dans les prochaines semaines.

La salle de bain est au 9th étage et j'ai mon premier bain et conversation en japonais/anglais avec 3 femmes toutes nues dans le bain, comme si on était au café. Un bon moment de détente. 

J'adore l'expérience de l'hotel capsule. On laisse nos souliers à l'entrée.  On a droit à une paire de pantoufles mais aussi serviettes, brossé à dent et pijama.  

Tres bonne première nuit. Ashu à dormi au 5 et moi au 7 étage.  On s' apprête à découvrir un peu Tokyo aujourd'hui et à rencontrer Kiyoko. On prend le ferry pour Tokushima ce soir.

Repost 0
Published by Globetrotteuse - dans 2017 Shikoku
commenter cet article
16 février 2017 4 16 /02 /février /2017 20:02

Le départ pour mon prochain voyage est imminent. Pour ceux qui me connaissent, vous avez déjà entendu parlé de Kobo Daishi (Kükai), qui est à l'origine de ce pèlerinage bouddhiste des 88 temples sur l'île japonaise de Shikoku. Il a vécu de 774 à 835.  Ashu et moi partons sur ses traces, comme de nombreux pèlerins avant nous, en parcourant à pieds la voie des 88 temples autour de l'île de Shikoku. On dit que Kükai accompagne le pèlerin durant sa marche. Pour ma part, ça fait déjà un bon moment qu'il me parle et m'envoie des signes pour que je le suive. Donc, autant vous dire que je suis mentalement totalement prête pour cette nouvelle aventure.

 

Contrairement au pèlerinage de Compostelle, nous ne parcourrons pas un trajet linéaire pour nous rendre à un lieu de pèlerinage ultime comme Santiago. Nous allons faire une boucle en partant d’un temple et compléter notre pèlerinage quand nous serons retournés au premier temple, après en avoir visité un total de 88. Ils sont ainsi numérotés de 1 à 88 mais on peut commencer par n'importe lequel. On va faire cela simple et commencer par le temple 1 pour marcher environ 1200 km en tout. Je ne suis pas certaine du kilométrage car en fonction de mes lectures cela varie.

La première fois que j’ai entendu parler du Henro Trail, c’était par Ishima, un Japonais rencontré sur le Chemin de Compostelle. Il m’a juste envoyé un courriel quelques semaines après que je sois rentrée à la maison. Son message, très succint car il ne parle presque pas l'anglais, disait qu’au Japon ils avaient aussi un pèlerinage, avec un lien Internet. Il n'en a pas fallu plus pour piquer ma curiosité et tranquillement l’idée de faire ce pèlerinage a mûri. D’ailleurs, on va avoir le plaisir de retrouver Ishima le mois prochain car il va nous rejoindre pour quelques jours, mais lui sera en vélo.

 

Comment on se prépare en hiver au Québec pour être physiquement prêt pour une longue marche d’environ 48 jours? Et bien en faisant de la raquette ou de la marche avec crampons le plus souvent possible et en portant toujours un sac à dos bien rempli. C’est certain que j’ai moins marché cet hiver que durant l’été et l’automne derniers. Ashu encore moins que moi. Enfin, on pense être suffisamment en forme pour le défi qui nous attend. Alors on a juste hâte de plonger dans l’inconnu car ce sera une expérience très différente de Compostelle.

Marches préparatoires
Marches préparatoires

Marches préparatoires

Je vous présente le contenu de mon sac. Difficile de prévoir quelle température il fera ou s’il pleuvra souvent car c’est la fin de l’hiver et le début du printemps. Mais comme on veut faire du camping dans la mesure du possible pour minimiser les coûts, alors je prends un sac de couchage, une veste plus chaude, une veste et des pantalons pour la pluie ainsi que des sous-vêtements en Mérino. Le reste c’est comme d’habitude. À la dernière pesée, le sac affichait 8 kilos sur la balance incluant 1 litre d’eau. C’est le maximum que je ne veux pas dépasser. Par contre, le sac d’Ashu pèse autour de 13 kilos.

Le contenu de mon sac

Le contenu de mon sac

Depuis un mois, je me suis mise à apprendre un peu de Japonais. On verra bien ce qu'il en restera quand je serai là-bas car la langue sera certainement une barrière. J'apprends même à lire les caractères Japonais. Dommage que je n'ai pas commencé plus tôt car j'adore cela.

Ma bible ce sera mon Guide des 88 temples avec des cartes détaillées que nous allons suivre chaque jour. J'ai aussi téléchargé des cartes sur ma caméra en tagant tous les temples avec l'application Map.me

Le guide des 88 temples

Le guide des 88 temples

Côté logistique, seulement les 3 premières nuits sont planifiées:

Première nuit: dans l'avion, environ 13h30 de vol direct Toronto - Tokyo.

À Tokyo, on devrait revoir mon amie Kiyoko que j'avais connue il y a presque 12 ans, lors de mon voyage d'un an en Asie (c'est l'origine de ce blog).

Deuxième nuit: dans un hôtel capsule à Tokyo. Pour ceux qui ne savent pas ce que c'est, cela ressemble à des lits couchette superposés mais dans une boîte. En plus, on n'est pas sur le même étage car il y a des étages séparés pour les femmes et les hommes. Cela devrait être toute une expérience!

Troisième nuit: dans une couchette 90 cm X 200 cm sur le Ocean Ferry qui va nous emmener de Tokyo à Tokushima sur l'île de Shikoku, un trajet de 18 h. J'ai choisi le moyen de transport le plus lent pour nous rendre sur Shikoku car je voulais prendre le temps d'arriver, pour se remettre du décalage, pour faire une transition entre le Canada, la mégalopole de Tokyo et le début du pèlerinage, mais aussi pour l'expérience car je n'ai jamais passé autant de temps sur un bateau.

Après cela, on commence notre pèlerinage et on verra bien ou nous dormirons! Vous pourrez le découvrir dans les prochaines semaines sur mon blog. 

Lit-couchette dans le Ferry pour Shikoku

Lit-couchette dans le Ferry pour Shikoku

J'espère pouvoir alimenter mon blog de façon régulière mais il se peut aussi que les connections Internet ne soient pas toujours faciles à trouver. Ça aussi cela fait partie de l'aventure. Nous devrons nous adapter. 

Si ce n'est pas déjà fait, n'oubliez pas de vous inscrire sur mon blog afin de recevoir mes publications par courriel. Je vous redonne des nouvelles quand nous serons en terre inconnue.

Sayounara!

Repost 0
Published by Globetrotteuse - dans 2017 Shikoku
commenter cet article