Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Réjanne globetrotteuse
  • : Venez découvrir ma passion et la réalisation de mes rêves: voyager un an en Asie ainsi que mes autres découvertes, telles que trekking et pèlerinage. Parcours, carnets de route, impressions, photos, conseils...
  • Contact

Recherche

4 mai 2019 6 04 /05 /mai /2019 20:32

26 mars 2019:

Voici quelques photos d'une journée que j'ai passée en mars à St-Raphaël, lors de mon dernier séjour en France. Après seulement 3 h de TGV, un trajet direct de Valence, on arrive au cœur de la ville et déjà tout près du bord de mer. 

Une journée au bord de la Méditerranée à St-Raphaël
Une journée au bord de la Méditerranée à St-Raphaël
Une journée au bord de la Méditerranée à St-Raphaël

Petite ballade au bord de la mer. Il n'y a pas grand monde à la plage. On est seulement en mars mais il y a quand même deux jeunes filles qui se font bronzer.

Promenade au bord de mer. La plage est déserte ou presque...
Promenade au bord de mer. La plage est déserte ou presque...
Promenade au bord de mer. La plage est déserte ou presque...
Promenade au bord de mer. La plage est déserte ou presque...
Promenade au bord de mer. La plage est déserte ou presque...
Promenade au bord de mer. La plage est déserte ou presque...
Promenade au bord de mer. La plage est déserte ou presque...

Promenade au bord de mer. La plage est déserte ou presque...

L'architecture des maisons est belle. On se dirige ensuite vers le port de Santa-Lucia pour manger.

Les arbres et la végétation sont magnifiques
Les arbres et la végétation sont magnifiques
Les arbres et la végétation sont magnifiques

Les arbres et la végétation sont magnifiques

Il y a un superbe sentier côtier: le sentier du littoral. Nous ne marcherons qu'une petite section. 

Le sentier du littoral
Le sentier du littoral
Le sentier du littoral
Le sentier du littoral
Le sentier du littoral
Le sentier du littoral
Le sentier du littoral

Le sentier du littoral

Une journée au bord de la Méditerranée à St-Raphaël
Une journée au bord de la Méditerranée à St-Raphaël
Une journée au bord de la Méditerranée à St-Raphaël

On termine notre journée par une visite de la vieille ville. Il y a de charmantes petites places avec des oliviers.

Les oliviers, j'adore!
Les oliviers, j'adore!
Les oliviers, j'adore!

Les oliviers, j'adore!

On peut avoir une vue panoramique de la ville en montant en haut de la tour. 

Une journée au bord de la Méditerranée à St-Raphaël
Une journée au bord de la Méditerranée à St-Raphaël
Une journée au bord de la Méditerranée à St-Raphaël
Une journée au bord de la Méditerranée à St-Raphaël
Une journée au bord de la Méditerranée à St-Raphaël

St-Raphaël est à découvrir et pourquoi ne pas y aller comme moi hors saison car j'imagine que l'été quand il y a tous les touristes cela ne doit pas avoir le même charme.

Partager cet article
Repost0
6 janvier 2018 6 06 /01 /janvier /2018 18:05

Pour clore cet épisode de voyage en France je voudrais vous faire découvrir le coin de pays ou j'ai grandi sous différentes facettes.

Tournon et Tain sont deux petites agglomérations qui se font face sur les rives du Rhône avec d'un côté l'Ardèche et de l'autre la Drôme. Mes paysages préférés sont au bord du fleuve car il est majestueux et donne son caractère à ces deux villes.

L'une des vues caractéristique est celle du clocher de l'église de Tain avec les vignobles de l'Hermitage en arrière plan qui donnent tout son charme à la ville. Durant mon court séjour fin novembre et début décembre, j'ai vu le paysage d'automne se transformer en paysage d'hiver. Je me suis réveillée un matin avec la féerie d'un paysage blanc. La neige n'était pas tombée sur la région depuis 3 ans et dame nature avait réservé ce cadeau spécialement pour moi.

L'église de Tain L'Hermitage et les coteaux de l'Hermitage en arrière plan
L'église de Tain L'Hermitage et les coteaux de l'Hermitage en arrière plan
L'église de Tain L'Hermitage et les coteaux de l'Hermitage en arrière plan
L'église de Tain L'Hermitage et les coteaux de l'Hermitage en arrière plan
L'église de Tain L'Hermitage et les coteaux de l'Hermitage en arrière plan
L'église de Tain L'Hermitage et les coteaux de l'Hermitage en arrière plan
L'église de Tain L'Hermitage et les coteaux de l'Hermitage en arrière plan
L'église de Tain L'Hermitage et les coteaux de l'Hermitage en arrière plan

L'église de Tain L'Hermitage et les coteaux de l'Hermitage en arrière plan

La passerelle Marc Seguin, le symbole qui relie les deux villes, fut construite par Marc Seguin de 1847 à 1849. C'est une version élargie et plus élevée du premier pont suspendu qui avait été construit juste à côté en 1825 mais détruit en 1965 car trop bas pour laisser passer les grosses péniches.

La passerelle Marc-Séguin
La passerelle Marc-Séguin
La passerelle Marc-Séguin
La passerelle Marc-Séguin
La passerelle Marc-Séguin
La passerelle Marc-Séguin
La passerelle Marc-Séguin

La passerelle Marc-Séguin

Pour ce qui est de Tournon, ce qui la caractérise c'est son château construit entre le 14e et le 16e siècle, son style est donc en partie médiéval mais avec des influences de la renaissance. C’est au château de Tournon que mourut, le 10 août 1536, le dauphin François, fils aîné de François Ier, âgé de 19 ans, sous les yeux de Pierre de Ronsard enfant qui avait été nommé page du dauphin. Il y aussi ses tours de l'époque Renaissance que l'on aperçoit de loin.

TAIN-TOURNON, Marseille, Lyon, Paris sous le thème de... ma ville natale!
TAIN-TOURNON, Marseille, Lyon, Paris sous le thème de... ma ville natale!
TAIN-TOURNON, Marseille, Lyon, Paris sous le thème de... ma ville natale!
TAIN-TOURNON, Marseille, Lyon, Paris sous le thème de... ma ville natale!
TAIN-TOURNON, Marseille, Lyon, Paris sous le thème de... ma ville natale!
TAIN-TOURNON, Marseille, Lyon, Paris sous le thème de... ma ville natale!

En se promenant le long du Rhône, on rencontre de nombreux cormorans, cygnes et parfois des hérons.

 

Beautés du Rhône
Beautés du Rhône
Beautés du Rhône
Beautés du Rhône
Beautés du Rhône
Beautés du Rhône
Beautés du Rhône
Beautés du Rhône

Beautés du Rhône

Il existe à Tournon un lieu tout à fait méconnu de la population locale et c'est une amie à ma mère, factrice à la retraite, qui nous l'a fait découvrir au cours d'une petite randonnée. Il s'agit du monastère bouddhiste BODHINYANARAMA, ou l'on peut pratiquer la méditation et entre autre ils offrent des séjours de méditation de type Vipassana avec hébergement dans des cabines en bois cachées dans la forêt. Le lieu est absolument magnifique. Et en plus il a été créé un 7 juillet, jour de mon anniversaire. Si c'est pas un signe ça! Alors voilà, c'est noté, je n'aurai pas besoin d'aller à l'autre bout du monde pour faire une retraite silencieuse de méditation Vipassana. J'aurai juste à revenir à mes racines. C'est pas ''beautiful'' ça?

Au cours de notre visite, un résident du monastère nous a gentiment fait visiter la salle de méditation. Et il se trouve qu'il avait vécu et travaillé pendant plusieurs années à Ottawa. Une autre coïncidence?

Vue du jardin du Monastère BODHINYANARAMA
Vue du jardin du Monastère BODHINYANARAMA
Vue du jardin du Monastère BODHINYANARAMA

Vue du jardin du Monastère BODHINYANARAMA

Toujours le long du Rhône mais à environ 20 km au sud, se trouve Valence, la préfecture de la Drôme. Quand j'étais adolescente, cela représentait la grande ville, une grande sortie du mercredi après-midi ou du samedi. 

Comme l'ambiance y est changée! Finit la foule qui se promène dans les rues! Je ne sais pas si c'est parce qu'on est en novembre mais c'est vraiment mort et tristounet. On dirait que la ville se meurt et les magasins aussi. Par contre, on s'est arrêté au café de quartier Le Cause Toujours, géré en forme associative, un endroit super sympa dont le but est de créer un lien social, intergénérationnel et interculturel.

Mais il reste que c'est une belle ville avec une architecture originale, avec comme exemple la Maison Mauresque, qui vaut la peine d'être découverte.

Valence, Drôme
Valence, Drôme
Valence, Drôme
Valence, Drôme
Valence, Drôme
Valence, Drôme
Valence, Drôme
Valence, Drôme
Valence, Drôme
Valence, Drôme
Valence, Drôme
Valence, Drôme

Valence, Drôme

Pour finir, je vous présente en vrac certains clichés que j'ai pris de ce que je trouve beau ou bien des curiosités que l'on peut voir des deux côtés du Rhône.

Tournon-sur-Rhône et Tain L'Hermitage
Tournon-sur-Rhône et Tain L'Hermitage
Tournon-sur-Rhône et Tain L'Hermitage
Tournon-sur-Rhône et Tain L'Hermitage
Tournon-sur-Rhône et Tain L'Hermitage
Tournon-sur-Rhône et Tain L'Hermitage
Tournon-sur-Rhône et Tain L'Hermitage
Tournon-sur-Rhône et Tain L'Hermitage
Tournon-sur-Rhône et Tain L'Hermitage
Tournon-sur-Rhône et Tain L'Hermitage
Tournon-sur-Rhône et Tain L'Hermitage
Tournon-sur-Rhône et Tain L'Hermitage
Tournon-sur-Rhône et Tain L'Hermitage
Tournon-sur-Rhône et Tain L'Hermitage
Tournon-sur-Rhône et Tain L'Hermitage
Tournon-sur-Rhône et Tain L'Hermitage
Tournon-sur-Rhône et Tain L'Hermitage

Tournon-sur-Rhône et Tain L'Hermitage

Partager cet article
Repost0
1 janvier 2018 1 01 /01 /janvier /2018 15:02

Que visiter en une seule journée à Paris quand on veut voir autre chose que la tour Eiffel, Notre-Dame, le Louvre et les Champs Élysées? Et bien, on s'en va au cimetière du Père Lachaise! C'était mon idée mais comme ma nièce Isadora avec qui je passais la journée ne connaissait pas, elle a bien voulu y aller. 

J'ai autrefois habité pas très loin de là, mais dans le 20e arrondissement. Je ne sais pas pourquoi mais j 'ai toujours adoré les cimetières et celui-là est vraiment spécial. À l'époque, j'aimais bien m'y promener mais je n'y étais jamais retournée. En fait, c'est comme un jeu de piste dans un grand parc. Il y a une carte à l'entrée avec la liste de tous les personnages illustres qui y ont été enterrés par ordre alphabétique, sauf qu'il n'y a pas de flèches et peu d'indices. Après cela, à nous de jouer et de nous perdre dans les allées et les centaines de tombes à la recherche de Parmentier, celui sans qui nous ne mangerions pas autant de patates aujourd'hui, ou encore du conteur Jean de la Fontaine, de l'écrivain Molière, du poète Éluard, etc.

Parmentier, Lafontaine, Molière...
Parmentier, Lafontaine, Molière...
Parmentier, Lafontaine, Molière...
Parmentier, Lafontaine, Molière...
Parmentier, Lafontaine, Molière...
Parmentier, Lafontaine, Molière...
Parmentier, Lafontaine, Molière...

Parmentier, Lafontaine, Molière...

Ok, on s'est un peu perdu car ce n'est pas un musée et il n'y a pas de flèches ou de numéro pour nous indiquer les tombes célèbres. Heureusement, qu'un employé dans sa mini fourgonnette nous a remis sur le droit chemin pour trouver Parmentier. Et pourtant, quelqu'un avait bien laissé un indice: une patate sur sa tombe! 

Après cela il a fallu encore demander pour la tombe d'Edith Piaf. Elle était pourtant très bien fleurie, autre indice. Le plus comique c'est quand on a tourné en rond et remarché sur nos pas à la recherche de la tombe de la danseuse Isadora Duncan, en vain. Finalement, c'est ma nièce qui a résolu l'énigme. On cherchait une tombe alors qu'il fallait trouver une urne funéraire! Et on n'était pas du tout au bon endroit. Il fallait aller dans la section du crématorium.

Piaf, Éluard, Isadora Duncan
Piaf, Éluard, Isadora Duncan
Piaf, Éluard, Isadora Duncan
Piaf, Éluard, Isadora Duncan

Piaf, Éluard, Isadora Duncan

Petite pause repas dans un bistrot du coin avec de la bonne crème brûlée!

Petite pause repas dans un bistrot du coin avec de la bonne crème brûlée!

Habituellement, c'est plutôt moi qui tient le rôle de guide dans les voyages et surtout en France mais là j'ai le plaisir de me laisser guider par ma nièce qui est devenue parisienne. Et pour cette deuxième partie de journée, nos pas nous mènent à Montmartre.

Montmartre, toujours très touristique mais quel charme!
Montmartre, toujours très touristique mais quel charme!
Montmartre, toujours très touristique mais quel charme!
Montmartre, toujours très touristique mais quel charme!
Montmartre, toujours très touristique mais quel charme!

Montmartre, toujours très touristique mais quel charme!

Ce qui est nouveau pour moi c'est de découvrir tout cet art de rue avec des peintures un peu partout. Je trouve cela très intéressant, parfois surprenant mais somme toute très beau.

Street Art
Street Art
Street Art
Street Art

Street Art

Nous déambulons dans les ruelles autour de Montmartre à la recherche de la statue du buste de Dalida que malheureusement nous ne trouverons pas. Par contre, oh suprise! À l'angle d'une rue, je tombe sur l'épicerie Chez Abdel d'un de mes films préférés ''Le fabuleux destin d'Amélie Poulin''. Il n'en faudra pas plus pour me combler de joie!

PARIS, Marseille, Lyon, et Tain-Tournon, sur le thème de la découverte
PARIS, Marseille, Lyon, et Tain-Tournon, sur le thème de la découverte
PARIS, Marseille, Lyon, et Tain-Tournon, sur le thème de la découverte
Partager cet article
Repost0
29 décembre 2017 5 29 /12 /décembre /2017 15:31

Après la visite de Marseille, je me lance à la redécouverte de la 3e ville de France avec un peu plus d'un demi million d'habitants. Plus jeune, quand j'allais à Lyon ce n'était pas vraiment pour visiter la vieille ville et ses monuments mais plutôt la Pare-Dieu et ses magasins. En cette période d'avant Noël, quoi de mieux pour commencer que le marché de Noël de la Place Carnot, tout juste en sortant de la gare Perrache ou l'on y trouve entre autres toutes sortes de bonnes choses à manger.

 

 

Marché de Noël
Marché de Noël
Marché de Noël

Marché de Noël

Et oh surprise! Il y a même une section dédiée au Québec, avec bien sur produits d'érable, queue de castor et tire sur la neige! Les marchands québécois (j'en ai même rencontré un de Gatineau), pour frapper l'imaginaire collectif des Français qui s'imaginent encore le Québec comme un pays de bûcherons, sont tous vêtus de chemises carottées rouges. Il y a même une tête de bison. Vous l'aurez compris, le tout est assez cliché, mais bon, cela me fait plaisir de me retrouver dans une ambiance un peu cabane à sucre.

Et vive le Québec!
Et vive le Québec!

Et vive le Québec!

Je m'attendais à une ambiance de fête, à voir toutes les vitrines et les rues décorées mais finalement, on est loin de tout cela. Par contre, la foule est au rendez-vous. J'ai quand même été attirée par quelques vitrines dont le lustre de cristal de cette pâtisserie et j'ai fait un arrêt pour déguster une bonne part de flan.

Heureusement que j'ai découvert au détour d'une rue du Vieux Lyon le groupe Pustule car ils donnaient vraiment tout un show. Ils étaient très divertissants!

Ambiance de fête
Ambiance de fête
Ambiance de fête
Ambiance de fête
Ambiance de fête
Ambiance de fête
Ambiance de fête
Ambiance de fête

Ambiance de fête

Les villes se découvrent à pieds. J'ai donc beaucoup marché et j'ai apprécié l'architecture sur les bords de la Saône et encore plus le quartier de Croix-Rousse dans les hauteurs.

La Saône, Croix-Rousse
La Saône, Croix-Rousse
La Saône, Croix-Rousse
La Saône, Croix-Rousse
La Saône, Croix-Rousse

La Saône, Croix-Rousse

Et c'est là que je suis tombée sur cette drôle de boutique de protection de bijoux de famille . Et les femmes alors? On ne les protège pas?

Boutique de sous-vêtements protecteurs d'ondes de SmartPhone pour hommes

Boutique de sous-vêtements protecteurs d'ondes de SmartPhone pour hommes

Basilique Notre-Dame-de-Fourvière
Basilique Notre-Dame-de-Fourvière
Basilique Notre-Dame-de-Fourvière

Basilique Notre-Dame-de-Fourvière

Je ne vous cacherai pas que j'ai été un peu déçue par la fête des Lumières. Comme je l'ai mentionné plus haut, il y a un monde fou. On piétine, on peine à marcher. Il faut suivre un circuit. Il y a des contrôles de sécurité avec ouverture des sacs et des manteaux à tout bout de champ avec des policiers armés jusqu'aux dents. Peut-être que pour les Français c'est devenu une routine et que cela les rassure de voir toute cette artillerie, mais pour moi qui ai quitté la France depuis longtemps cela me choque. Je n'arrive pas à me faire à ce paysage, à cette ambiance d'état de siège. C'est tellement différent de la France que j'ai connue. Et cela gâche un peu, beaucoup même, la fête. 

D'ailleurs, en cette soirée pluvieuse, les gens semblent moroses. On marche et on suit comme des moutons le flot de la foule, parquée entre les murs imaginaires de la vieille ville. Même les Lyonnais l'avouent, la fête des lumières, ce n'est plus ce que c'était. La seule ambiance, elle provient des jeunes vendeurs de vin chaud, qui s’époumonent en tentant d'attirer le touriste.  

LYON, Marseille, Paris, et Tain-Tournon, sur le thème de la fête des lumières
LYON, Marseille, Paris, et Tain-Tournon, sur le thème de la fête des lumières
LYON, Marseille, Paris, et Tain-Tournon, sur le thème de la fête des lumières

Il y a quand même de très beaux jeux de lumières et des projections intéressantes avec musique sur plusieurs bâtiments de la ville. Certaines places sont illuminées mais rien d’époustouflant. Finalement, je m'attendais à un spectacle grandiose et je dois dire que les illuminations du Parlement d'Ottawa sont du même calibre mais à plus petite échelle, puisqu'il s'agit du seul monument alors qu'à Lyon on peut en voir à plusieurs endroits. 

LYON, Marseille, Paris, et Tain-Tournon, sur le thème de la fête des lumières
LYON, Marseille, Paris, et Tain-Tournon, sur le thème de la fête des lumières
LYON, Marseille, Paris, et Tain-Tournon, sur le thème de la fête des lumières
LYON, Marseille, Paris, et Tain-Tournon, sur le thème de la fête des lumières
LYON, Marseille, Paris, et Tain-Tournon, sur le thème de la fête des lumières
LYON, Marseille, Paris, et Tain-Tournon, sur le thème de la fête des lumières
Cathédrale Saint-Jean
Cathédrale Saint-Jean
Cathédrale Saint-Jean
Cathédrale Saint-Jean
Cathédrale Saint-Jean

Cathédrale Saint-Jean

Gare Saint-Paul
Gare Saint-Paul
Gare Saint-Paul
Gare Saint-Paul
Gare Saint-Paul

Gare Saint-Paul

En fait, ce que j'ai préféré ce sont tous les milliers de lampions sur les marches des arènes et aussi surtout la vue d'ensemble qu'on a sur la ville illuminée du haut de Fourvière. Ce fût le plus beau pour moi, en particulier parce qu'on peut l'apprécier loin de la foule.

Pour conclure, je recommande la visite car Lyon est une ville magnifique et tous ces jeux de lumières valent vraiment le déplacement. Par contre, il faut être patient et conscient qu'il s'agit d'une attraction touristique à grande échelle, avec tout ce que cela implique. 

LYON, Marseille, Paris, et Tain-Tournon, sur le thème de la fête des lumières
LYON, Marseille, Paris, et Tain-Tournon, sur le thème de la fête des lumières
LYON, Marseille, Paris, et Tain-Tournon, sur le thème de la fête des lumières
LYON, Marseille, Paris, et Tain-Tournon, sur le thème de la fête des lumières
LYON, Marseille, Paris, et Tain-Tournon, sur le thème de la fête des lumières
Partager cet article
Repost0
23 décembre 2017 6 23 /12 /décembre /2017 20:29

Quand je regarde ma sélection de photos de mon récent voyage en France, je m'aperçois qu'il y a un fil conducteur. C'est celui de la bouffe, que ce soit à travers les marchés, les vitrines, les assiettes de restaurant, je me suis régalée les yeux et le ventre. Et je ne parlerai pas ici des repas de famille. Mais je vous rassure, je n'ai pas fait que manger, j'ai aussi fait quelques visites. 

 

Le Suisse (biscuit en forme de pantin, spécialité de Valence), les quenelles natures, au brochet, à l’écrevisse (spécialité de Lyon), la crème brûlée (miam! miam!), les macarons ou bien tout simplement la part de flan (un classique dont je ne me lasse jamais)
Le Suisse (biscuit en forme de pantin, spécialité de Valence), les quenelles natures, au brochet, à l’écrevisse (spécialité de Lyon), la crème brûlée (miam! miam!), les macarons ou bien tout simplement la part de flan (un classique dont je ne me lasse jamais)
Le Suisse (biscuit en forme de pantin, spécialité de Valence), les quenelles natures, au brochet, à l’écrevisse (spécialité de Lyon), la crème brûlée (miam! miam!), les macarons ou bien tout simplement la part de flan (un classique dont je ne me lasse jamais)
Le Suisse (biscuit en forme de pantin, spécialité de Valence), les quenelles natures, au brochet, à l’écrevisse (spécialité de Lyon), la crème brûlée (miam! miam!), les macarons ou bien tout simplement la part de flan (un classique dont je ne me lasse jamais)
Le Suisse (biscuit en forme de pantin, spécialité de Valence), les quenelles natures, au brochet, à l’écrevisse (spécialité de Lyon), la crème brûlée (miam! miam!), les macarons ou bien tout simplement la part de flan (un classique dont je ne me lasse jamais)
Le Suisse (biscuit en forme de pantin, spécialité de Valence), les quenelles natures, au brochet, à l’écrevisse (spécialité de Lyon), la crème brûlée (miam! miam!), les macarons ou bien tout simplement la part de flan (un classique dont je ne me lasse jamais)
Le Suisse (biscuit en forme de pantin, spécialité de Valence), les quenelles natures, au brochet, à l’écrevisse (spécialité de Lyon), la crème brûlée (miam! miam!), les macarons ou bien tout simplement la part de flan (un classique dont je ne me lasse jamais)
Le Suisse (biscuit en forme de pantin, spécialité de Valence), les quenelles natures, au brochet, à l’écrevisse (spécialité de Lyon), la crème brûlée (miam! miam!), les macarons ou bien tout simplement la part de flan (un classique dont je ne me lasse jamais)
Le Suisse (biscuit en forme de pantin, spécialité de Valence), les quenelles natures, au brochet, à l’écrevisse (spécialité de Lyon), la crème brûlée (miam! miam!), les macarons ou bien tout simplement la part de flan (un classique dont je ne me lasse jamais)
Le Suisse (biscuit en forme de pantin, spécialité de Valence), les quenelles natures, au brochet, à l’écrevisse (spécialité de Lyon), la crème brûlée (miam! miam!), les macarons ou bien tout simplement la part de flan (un classique dont je ne me lasse jamais)
Le Suisse (biscuit en forme de pantin, spécialité de Valence), les quenelles natures, au brochet, à l’écrevisse (spécialité de Lyon), la crème brûlée (miam! miam!), les macarons ou bien tout simplement la part de flan (un classique dont je ne me lasse jamais)
Le Suisse (biscuit en forme de pantin, spécialité de Valence), les quenelles natures, au brochet, à l’écrevisse (spécialité de Lyon), la crème brûlée (miam! miam!), les macarons ou bien tout simplement la part de flan (un classique dont je ne me lasse jamais)

Le Suisse (biscuit en forme de pantin, spécialité de Valence), les quenelles natures, au brochet, à l’écrevisse (spécialité de Lyon), la crème brûlée (miam! miam!), les macarons ou bien tout simplement la part de flan (un classique dont je ne me lasse jamais)

Voici donc quelques photos des 3 plus grandes villes de France en commençant par Marseille que je visitais seulement pour la deuxième fois. Quand on arrive à la gare St-Charles, on est tout de suite saisi par la beauté de la ville que l'on surplombe et aussi par la basilique Notre-Dame-de-la-Garde, que les Marseillais appellent communément Bonne Mère avec leur bel accent chantant.

 
Vue à partir de la gare St-Charles
Vue à partir de la gare St-Charles
Vue à partir de la gare St-Charles

Vue à partir de la gare St-Charles

J'ai passé un bon moment à profiter de l'ambiance de la rue et surtout des marchés avec les arrivages de poissons et crustacés, dont certains sont loin de me faire envie. 

Est-ce que cela se mange vraiment tout cela?
Est-ce que cela se mange vraiment tout cela?
Est-ce que cela se mange vraiment tout cela?
Est-ce que cela se mange vraiment tout cela?
Est-ce que cela se mange vraiment tout cela?
Est-ce que cela se mange vraiment tout cela?
Est-ce que cela se mange vraiment tout cela?

Est-ce que cela se mange vraiment tout cela?

Les gens sont tellement gentils que je me sens tout de suite bien dans cette ville méditerranéenne. La population est assez multiculturelle. Je suis surprise de constater que la femme à l'arrêt de bus à qui je demande la direction du marché, ne comprend même pas le Français. Elle me répond avec un fort accent: ''C'est quoi marché?''. Et moi de répondre: ''fruits et légumes?''. Là, on se comprend et elle me fait gentiment un signe du bras, par là. 

Plus tard, je cherche les Docks, cette fois-ci c'est un gars du coin qui me répond et j'ai du lui jeter un regard ahuri en lui répondant ''pardon?''. Cette fois-ci c'est moi qui ne comprend plus le français! En portant toute mon attention à ses paroles, alors qu'il répète j'ai finalement compris qu'il me parlait de la Place de la Joliette. C'est à cet instant que je me suis questionnée sur mon identité. Voilà que je ne comprends plus les accents français, pourtant, on en a une aussi Joliette au Québec!

Le vieux port de Marseille
Le vieux port de Marseille
Le vieux port de Marseille
Le vieux port de Marseille
Le vieux port de Marseille

Le vieux port de Marseille

À deux semaines de Noel, les décorations sont là ainsi que le marché de Noël et le marché des santons, des figurines provençales en terre cuite à mettre dans la crèche. Par contre, le cœur n'est pas vraiment à la fête car on vient d'apprendre la nouvelle choc du jour: la mort de Johnny Hallyday, mon idole depuis l'adolescence et un mythe de la chanson en France. Absolument partout et sur toutes les radios, on n'entend que du Johnny. L'espace d'une journée, Johnny m'accompagnera durant cette visite de Marseille. 

MARSEILLE, Lyon, Paris, et Tain-Tournon, sur le thème de la bouffe
MARSEILLE, Lyon, Paris, et Tain-Tournon, sur le thème de la bouffe
MARSEILLE, Lyon, Paris, et Tain-Tournon, sur le thème de la bouffe

La luminosité est absolument magnifique et le ciel d'un bleu que je n'ai pas vu depuis des semaines, voir des mois. Ça fait du bien!

Hôtel de ville, fort Saint-Jean, Mucem
Hôtel de ville, fort Saint-Jean, Mucem
Hôtel de ville, fort Saint-Jean, Mucem
Hôtel de ville, fort Saint-Jean, Mucem
Hôtel de ville, fort Saint-Jean, Mucem
Hôtel de ville, fort Saint-Jean, Mucem
Hôtel de ville, fort Saint-Jean, Mucem
Hôtel de ville, fort Saint-Jean, Mucem
Hôtel de ville, fort Saint-Jean, Mucem

Hôtel de ville, fort Saint-Jean, Mucem

Les docks, anciens entrepôts avec une belle architecture convertis en centre commercial
Les docks, anciens entrepôts avec une belle architecture convertis en centre commercial
Les docks, anciens entrepôts avec une belle architecture convertis en centre commercial
Les docks, anciens entrepôts avec une belle architecture convertis en centre commercial

Les docks, anciens entrepôts avec une belle architecture convertis en centre commercial

Que dire d'autre de cette ville, sinon que c'est mon coup de cœur de cette visite en France au début du mois de décembre et que je compte bien y revenir. J'espère que ces quelques images auront contribué à vous faire ressentir le ''bon vivre'' qui s'y dégage.

MARSEILLE, Lyon, Paris, et Tain-Tournon, sur le thème de la bouffe
MARSEILLE, Lyon, Paris, et Tain-Tournon, sur le thème de la bouffe
MARSEILLE, Lyon, Paris, et Tain-Tournon, sur le thème de la bouffe
MARSEILLE, Lyon, Paris, et Tain-Tournon, sur le thème de la bouffe
Partager cet article
Repost0